Une bouffée de passé

1 Jan 2016 | 0 commentaires

J’aime les fessées qui punissent, celles qu’on administre de façon solennelle pour châtier une faute ou un comportement dans la vie réelle d’adulte. Mais j’aime aussi les « reconstitutions », à savoir revivre le plus précisément possible une de ces corrections vues ou reçues il y a bien longtemps, dans l’enfance, que je sais être à la racine de mes fantasmes.

Une des images qui restent à jamais gravées dans ma tête est celle d’une de mes cousines recevant la fessée un jour où elle était venue déjeuner chez nous pendant les grandes vacances. Je ne me souviens absolument plus de l’âge que nous avions, sept ou huit ans peut-être. Ma cousine s’était montrée impertinente à table, et après plusieurs avertissements sa mère – ma tante – s’était levée, l’avait tirée un peu à l’écart, lui avait baissé son short et lui avait administré une spectaculaire fessée devant tout le monde, par terre sur le tapis. Il était assez courant dans ma famille de fesser en public: j’ai moi-même reçu la fessée plusieurs fois de la même façon.

Je me souviens encore du short en jean un peu négligé que portait ma cousine et de comment ma tante l’avait fait glisser sur ses cuisses pour la déculotter juste avant de la fesser. Je me souviens de ses supplications alors que les préparatifs avançaient et que la fessée devenait inéluctable, de ses cris de honte et d’humiliation qui se mêlaient à la rafale de claques, de son postérieur qui rougissait à grande vitesse, des regards pleins de honte qu’elle nous lançait à nous, le « public ». Je me souviens surtout de la gêne mêlée d’excitation qui s’était emparée de moi en assistant à ce spectacle, en plein déjeuner…

Depuis lors, les éléments constitutifs de cette scène – son caractère soudain, le short en jean, la position par terre… – restent pour moi de puissants facteurs d’excitation pendant une fessée. Les reconstituer aujourd’hui accentue mon plaisir. Je vous ferai partager d’autres reconstitutions de ce genre à l’avenir.

Je vous souhaite à toutes et à tous une excellente année 2016 pleine de fantasmes, de fessées et de photos!