« Punis-moi ! »

22 Oct 2015 | 0 commentaires

« Punis-moi ». Encore une phrase magique, de celles qui ont le pouvoir d’allumer des étincelles dans la tête de toute personne partageant nos goûts bien particuliers…

Les variantes sont nombreuses. »Je n’ai pas été sage », « je mérite une bonne fessée », « j’ai besoin d’une correction », « punis-moi encore »… J’ai toujours trouvé un côté spécialement excitant à la punition qui est réclamée par la personne qui va la subir.

La demande de punition peut être formulée de vive voix, après avoir commis une faute, ou après une dispute, et être exaucée sans transition. Mais elle acquiert un charme tout particulier quand elle est envoyée à distance. Quoi de plus agréable que de recevoir un mail ou un SMS déclarant quelque chose comme: « j’ai été vilaine, il faut que tu me punisses en rentrant »? A la fessée s’ajoute le plaisir trouble de l’anticipation.

Le jeu est encore plus émoustillant si celle qui va recevoir la fessée qu’elle mérite se met en position, déculottée et offerte, en attendant votre retour. Je suis de ceux qui pensent qu’on médite mieux sur ses fautes lorsqu’on a les fesses nues.