Welcome to Claquements !

Claquements is the French word for “cracks”, “claps” or “smacks”. It can describe the noise of a hand slapping a bare bottom, as well as the noise of a camera’s shutter.

You got it: Claquements is all about (consensual, erotic) spanking and (artistic, non-vulgar) photography.

So, why did I build this website ?

Because I am a spanko, a spanker, a spankee and a spankoholic. Saying I love spankings is not enough. The spanking kink is at the center of my being. It embodies every single cell that I am made of. 

It is a voracious need for me that goes far beyond a simple sexual fantasy. It is a drug that penetrates even the tiniest nook of my personality, desire and feelings. I just need spanking. It has been like that since as far as I can remember.

I was often spanked during my childhood. That is probably where all came from. I even remember doing everything I could, in some occasions, to get a spanking from my parents and enjoy the adrenaline thrill. Then, when I was a teenager, I discovered a spanking comic book hidden in a library, at a couple of friends’ house. It was called Les Petites filles modèles, by French author Georges Lévis.  When I opened it, I felt like an interior earthquake. That day, I realised I was not alone.

I crave anything and everything related to spanking: giving it, getting it, witnessing it, talking about it, watching spanking pictures and spanking movies, reading spanking stories, thinking about spankings (several times an hour). Just hearing or reading the word « spanking » (« fessée », in French) makes my backbone chill.

Spanking, spanking, spanking…

I enjoy carefree and non-sexual play as well as shooting spanking photographs with my friends. I love black and white, motion blur and every technique that enhances the old-fashioned, unreal sides of the spanking kink.

I also enjoy writing down my fantasies and thoughts on this site. If you have spanking fantasies and understand French, you will love Claquements!

I am a sensitive, respectful and quick-witted man in my early 50s, living near Paris, France, with an international and multicultural background.

I am a fluent English speaker but if you need to practice your French and get spanked for your mistakes, I will be happy to help!

This website is only in French, my native language, and I am conscious this is an inconvenience for the many overseas visitors I receive. Unfortunately, unless someone volunteers to translate dozens of kinky texts for free, this will not change in a near future. Meanwhile, enjoy the photos.

You can also right-click and use something like Google Translate to get the essential message of this page, but please don’t blame me for the many odd sentences you will encounter!

Here, we only talk about consensual, adult erotic spanking. Not about domestic violence or child abuse. If you mix everything in your mind, go away. Everyone on my photographs is over 21 years old and has agreed to what is happening.

By the way, all the images on this website are copyrighted. Do not steal them.

Feel free to contact me. You can use the contact form or you can find me on Fetlife.

Fessées mégalithiques

    La fessée remonte à la nuit des temps, cela ne fait aucun doute. D'ailleurs, on ne sait pas très bien si c'est le verbe "fesser" qui est dérivé du mot "fesse", ou bien si c'est "fesse" qui est dérivé de "fesser". Je penche plutôt pour la deuxième...

Âge et autorité

Il ne m'était jamais naturellement venu à l'esprit de fesser une très jeune fille. Dans la fessée comme dans ma vie amoureuse, je me suis toujours senti mentalement et physiquement plus à l'aise avec une partenaire ayant peu de différence d'âge avec moi. Et puis Alice...

Karen Nadine, l’ubiquiste de la fessée

    Depuis le début des années 2000, la Néerlandaise Karen Nadine explore inlassablement le web à la recherche d’œuvres de BDSM Art, avec une sensibilité particulière pour la fessée érotique. Les milliers de gravures, dessins, peintures et photos qu’elle...

Correction masculine

Recevoir une fessée de la main d’un autre homme est une idée qui m’a toujours tenté. Mais jusqu’ici j’hésitais à passer à l’acte. Contrairement à la fessée hétérosexuelle, qui comporte pour moi une puissante charge érotique, la fessée masculine se classe dans un...

Fessée, Shakespeare et coming-out

Sex with Shakespeare est le premier livre (à ce jour non traduit en français) de Jillian Keenan. Cette journaliste américaine avait provoqué quelques remous en 2012 – à seulement vingt-cinq ans à l’époque – en publiant dans le New York Times un sulfureux article sur...

Lettre d’aveu d’un désir de fessée

Une fois n'est pas coutume, voici un texte qui n'est pas de moi. Il m'est envoyé par une lectrice qui me prie de le publier ici tel quel, à des fins qui ne regardent qu'elle. J'espère tout de même connaître un jour la suite de l'histoire!Mon Chéri, Aujourd'hui, je...

Le feu et la fureur

Il est des fessées douces comme il en est des orageuses. Celles que l'on administre non avec colère - toujours mauvaise conseillère en matière de fessée érotique - mais avec la force et la détermination qui sied aux châtiments suprêmes. C'est la fessée implacable,...

Éloge du déculottage

Une vraie fessée doit faire mal. A cet effet, elle doit être appliquée sur les fesses nues, ce qui fait du déculottage un préliminaire incontournable. Dans l’imaginaire fantasmatique de l’amateur de fessées, le déculottage occupe une place particulière. Cette...

Suspension d’activité

(Article mis à jour le 11 mai 2020) Epidémie, "distanciation sociale" et divers motifs d'ordre personnel m'empêchent actuellement de m'occuper de ce site. Je dois dire aussi que les raisons qui avaient présidé à la création en 2015 de Claquements, à savoir la...

Dans la caverne

Fantasmer sur la fessée signifie vivre caché. Du moins est-ce presque toujours le cas. Je connais peu de gens qui claironnent leur penchant au grand jour. J’en connais en revanche énormément qui, persuadés d’être "anormaux" ou seuls au monde, ont étouffé leurs...