Cuisantes retrouvailles

19 Jan 2019 | 5 commentaires

Rose est en quelque sorte la co-fondatrice de ce site. Elle est la première personne à avoir adhéré avec enthousiasme au jeu de la photographie de fessée, un rêve que je caressais depuis de nombreuses années sans jamais avoir trouvé de complice pour le réaliser.

C’est donc grâce à Rose que Claquements a pu voir le jour. C’était l’été 2015. Comme celles et ceux d’entre vous qui ont suivi l’aventure depuis le début le savent bien, nos premières photos étaient exclusivement en noir et blanc. Les contrastes entre nos couleurs de peau respectives se prêtaient parfaitement à ce choix. Nous avons aussi découvert avec plaisir que nos goûts en matière de fessée étaient très similaires, notamment parce que nous aimions tous les deux « switcher », passer d’un côté à l’autre du « manche ».

Quelques mois et quelques mémorables séances de fessées plus tard, notre belle complicité s’est interrompue sans raison particulière. Il en va ainsi parfois. Chacun vit sa vie comme il l’entend, essaye de se rapprocher de ce à quoi il aspire au plus profond de lui-même et, en conséquence, fait des choix. Les fessées avec Rose se sont arrêtées et elle et moi sommes partis à la recherche d’autres camarades de jeu.

Mais durant toutes ces années, nous avons gardé le contact. Je dois à Rose une reconnaissance éternelle pour m’avoir permis de créer Claquements. Et je dois avouer aussi que j’ai reçu de sa main l’une des deux ou trois plus prodigieuses fessées de ma vie. Un cocktail parfait de douceur, de gentillesse et de sévérité. Une fessée qui m’a fait totalement perdre le contrôle et m’a projeté très loin en arrière, à la racine même de mon fantasme. On ne perd pas de vue quelqu’un qui vous a donné un moment pareil.

 

Arrive l’été 2018 et le retour de Claquements après un an d’interruption. Et là, bévue inexcusable, j’oublie de prévenir Rose de cette renaissance ! Mais l’intéressée ne tarde pas à s’en rendre compte et à m’apostropher sur le forum Déculottées :

« Eh !!! Tu reviens et tu ne me dis rien ??? Tu en mérites une ! »

Pris la main dans le sac, il ne me reste plus qu’à m’excuser. Et à convenir qu’en effet, j’en mérite une…

L’aurais-je fait exprès que je n’aurais pas trouvé meilleur prétexte pour des retrouvailles. Retrouvailles qui, pour diverses raisons, tardent encore quelques mois à se réaliser, ce qui nous fournit au passage un autre prétexte : l’anniversaire de Rose, qu’il convient de célébrer de façon classique.

Trois ans après notre dernière séance de fessées, nous revoici donc à nouveau réunis pour de cuisants plaisirs.

Trois ans au cours desquels Rose et moi avons vécu chacun de notre côté pas mal d’aventures, certaines très agréables, d’autres un peu moins. Le monde de la fessée est si vaste, l’éventail de caractères si large chez ses habitants, nos goûts et nos désirs si riches et si variés… J’ai toujours aimé, et j’aimerai toujours explorer ce monde, multiplier les expériences, découvrir de nouvelles facettes de notre fantasme et de nouvelles personnalités…

 

Mais quel plaisir aussi de retrouver une vieille amie ! Quelqu’un dont on connaît les goûts et qui connaît les vôtres. Quelqu’un avec qui on est sûr que tout se passera bien, que les fessées données et reçues seront aussi cuisantes que bienfaisantes, dans une atmosphère de complicité et de respect mutuel…

Vive les valeurs sûres !

Mr Claquements